Bénédicte Vincens

silvia radelli

Extrait :
Accrochés derrière la porte, des chaussons à pointes. Je me demande si Bénédicte connaît le Journal de Nijinski, ou ses Cahiers. Je les lui prêterais avec plasir. Elle lirait les obsessions du danseur.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

Message