Bénédicte Vincens

silvia radelli

Extrait :
Je regarde les photos prises par Bénédicte. J'en ai beaucoup, des cartons pleins. La plupart sont en partie calcinées, couvertes de cendres. Elles ont une odeur de feu. J'essaye de relever des obsessions parmi ces centaines de clichés. Bénédicte aime les ruines, les chantiers, le béton en miettes, les grilles abîmées, les paysages domestiqués par de gros outils : des grues, des pelleteuses, des marteaux-piqueurs.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message